La mode c’est quoi ?

La mode c’est quoi ?

Il est compliqué de donner une définition exacte à la mode, qui est à la fois influencé par les communauté mais aussi profondément personnel. Pour faire simple, la mode c’est la créativité, la nouveauté et une envie de changement de l’ordre établi. C’est avant tout un indicateur de l’évolution de nos sociétés. Nos ancêtre, ne se servaient pas des vêtements comme nous le faisons de nos jours, c’était d’un point de vue complètement pratique. Certains ethnologues pensent que l’Homme a inventé le vêtement par pudeur. D’autres professionnel pensent que l’Homme se servaient des vêtements pour se protéger du froid, du soleil, des agressions climatiques. Au prémice donc, le vêtement était simplement pratique.

L’aristocratie

Au 14ème siècles, en France, la mode sert à se distinguer des classes populaires, elle est le miroir de la condition sociales entre les nobles et les pauvres. Les aristocrates parlent de costumes, créés avec des matériaux rares et des tissus flamboyants. C’est un mélange enivrant et élégant. C’est aussi à cette période que les nobles commencent à se parfumer, le parfum remplaçait le savon. Ils se maquillaient également d’une poudre blanche qui rendait le teint pâle, à l’époque le bronzage était mal vue car il faisait référence aux peuples qui travaillait dans les champs.

Quelques temps avant la révolution apparaît la presse vestimentaire sous formes d’almanachs illustrés, ils presentaient les tendances de Paris à ses lectrices de provinces et européennes. Grâce à cette presse, des avancés sur les vêtements ont eux lieu, et également l’émancipation des femmes.

Le premier défilé de mode

Au 19ième siècles à eu lieu le premier défilé de mode, lancé par le précurseur de la mode le créateur Charles – Frédéric Worth, il faisait défiler ses créations sur de vraie mannequins, dans d’illustres salons où se retrouvaient une clientèle féminine issu de la bourgeoisie. En 1900, Paris comptabilise une vingtaine de maisons de Haute-Couture, quarante-six ans après Paris en comptabilise une centaine.

La mode populaire

L’industrialisation a créé les premières manufactures de confection, qui est l’ancêtre du prêt-à-porter, ce qui a par la suite créé les grands-magasins. Pour la première de l’histoire, les vêtements envahissent les vitrines des villes, puis des provinces. En 1930, Coco Chanel et le producteur de cinéma Samuel Goldwyn aboutissent à un accord pour habiller les stars de la société “United Artists”.

La mode contestataire

Dans les années 80, c’est le début de la mode contestataire, des mouvements se forment et se rassemblent autour de “ code “ vestimentaires (punks, new waves, gothiques). Ces mouvement sont en marge des collections lancé par les grandes enseignes, cette mode est donc marginale et communautaire.

Manon Auteur

Salut ! Je m'appelle Manon et je suis en école de Journalisme, j'aime bien me renseigner sur l'actualité c'est pourquoi j'ai mis en place ce magasine d'information en ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *