Qu’est-ce que la psychologie de la santé ?

Qu’est-ce que la psychologie de la santé ?

La psychologie de la santé se distingue des autres disciplines voisines tout en lui empruntant certains facteurs. Elle prend en compte les divers facteurs environnementaux comme les caractéristiques socioéconomiques, sociodémographiques, et les styles comportementaux des individus. Et comme l’approche psychosomatique elle comprend les antécédents de l’individu comme sa personnalité, ses croyances, évènements de vie… Elle emprunte également certains facteurs de l’approche biomédicale comme les caractéristiques physique et la santé antérieur. En revanche, elle diffère dans un premier temps car elle ne favorise pas les antécédents qui peuvent être déterminants pour la santé antérieur, en revanche, elle donne beaucoup plus d’importance aux processus transactionnels tel que la perception, la cognition et les émotions. Elle étudie également les processus transactionnels les plus étudiés dans les domaines voisin comme le stress, le soutien social perçu par l’individu, les résultats émotionnels et affect qui résulte d’une de la perception du sujet sur une situation (état dépressif, anxiogène, colère…). De ce fait, la psychologie de la santé prend en compte les facteurs déterminants classiques des maladies sans en privilégier aucun.

Certain processus aurait une fonction qui protègeraient l’individu et d’autres au contraire fragiliserait plus l’individu. Les études menées avec cette approche ont montrés que depuis bientôt 30 ans que les antécédents dit classique (environnementaux, biomédicaux…) ont un effet direct sur l’individu en terme de santé, de qualité de vie, et de bien-être de l’individu.

Ce n’est que dans les années quatre-vingt que les scientifiques ont décidés d’inclure les apports de différentes études et méthode de recherche originaire de différentes disciplines comme la psychologie, la biologie, épidémiologie et la médecine. C’est comme cela que des études ont pu émerger en intégrant des factures de nature diverse.

Aux États-unis, se crée en 1979 la section 38 “Health Psychologie” à l’Association Américaine de Psychologie. Puis, en Europe le hollandais, Stan Meas, créé en 1986 à Tilburg, la toute première conférence européenne de psychologie de la santé et ainsi fonde l’European Health Psychology Society. Des congrès se tiennent une fois par an dans des grandes villes tels que Oxford, Trèves, Leipzig… En 2001, Marilou Bruchon-schweitzer propose de créer l’Association française de psychologie de la santé (AFPSA) lors du premier congrès français de psychologie de la santé. Depuis, ce congrès a lieu tous les 2 ans à Metz, Aix-en-Provence, Toulouse, et Rennes et rassemble pas moins de 300 participants.

Aujourd’hui, les recherches en psychologie de la santé se sont élargies au-delà du domaine qui était jusqu’alors strictement médical et comprend maintenant les problèmes de la vie de tous les jours (famille, stress professionnel, activités sportives…). Et, ceux rencontrés dans des groupes tel que les équipes sportives, entreprises, écoles, hôpitaux, prisons… Elle prend également en compte la façon dont les personnes perçoivent et appréhendent ces situations.

Manon Auteur

Salut ! Je m'appelle Manon et je suis en école de Journalisme, j'aime bien me renseigner sur l'actualité c'est pourquoi j'ai mis en place ce magasine d'information en ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *